Home > News > Lexamen effectuer par le juge pour rejeter labus de droit Cass. 4 mars 2021
Print pageprint Stay Informedprint

NEWS

Lexamen effectuer par le juge pour rejeter labus de droit Cass. 4 mars 2021

calendar_new
21/06/2021
Related Lawyer(s)

Le tribunal de première instance de Bruxelles, siégeant en appel, avait accordé au bailleur la résolution d’un bail commercial en décidant que « les retards importants et répétés dans le paiement des loyers constituent un manquement grave aux obligations contractuelles du locataire ». Le locataire avait défendu que cette résolution constituait un abus de droit. Il défendait qu’en choisissant la résolution du bail le bailleur tendait à lui faire perdre le bénéfice de l’exploitation du commerce et la réalisation de travaux importants et avait également fait obstacle à la cession du fonds de commerce et au profit qu’elle pouvait générer – 750.000 euros – sans réel avantage légitime pour le bailleur. Le tribunal estima toutefois que le bailleur n’exerçait pas son droit d’une manière qui excèdait manifestement les limites de l’exercice normal de celui-ci par une personne prudente et diligente, et que la demande de résolution du contrat de bail n’était donc pas constitutive d’un abus de droit.

Cliquez ici pour lire la suite sur le site de la Revue de Droit Commercial Belge. 
 
Si vous souhaitez plus d'informations, n'hésitez pas à contacter Olivier Vanden Berghe (o.vandenberghe@liedekerke.com)
Pour plus d'informations sur notre équipe Commercial Contracts & Litigation, cliquez ici